Catégories
Rechercher un article
Fruits Rouges

Ouverture à Larache du 2ème Festival

Ouverture à Larache du 2ème Festival National des Petits Fruits Rouges

M. le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts présidé à Larache, la cérémonie d’ouverture de la 2ème édition du Festival national des petits fruits rouges, placée sous le thème «L’organisation interprofessionnelle, un puissant levier de développement du secteur des petits fruits rouges».

Initiée par l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole du Loukkos (ORMVAL) et placée sous l’égide du ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, cette manifestation économique constitue une plateforme de promotion et de développement de la filière, d’échange entre les différents acteurs et de rencontre des clients à fort potentiel d’achat.  Elle se veut aussi un rendez-vous annuel des professionnels, chercheurs et institutions de développement pour la promotion de l’investissement et le développement de partenariat, et constitue une réelle occasion d’ouverture et de communication autour des nouvelles technologies en la matière.

Selon des données sur la filière des petits fruits rouges (fraise, framboise, myrtille) dévoilées à cette occasion, ce secteur joue un rôle socio-économique non-négligeable au Maroc. Sur le plan social, il procure un total de 4,5 millions de journées de travail, soit l’équivalent de près de 18.000 emplois permanents, alors que sur le plan économique, les exportations des petits fruits rouges en frais et surgelés/congelés représentent une source de devises pour le pays.

Dans ce sens, M. Akhannouch a affirmé, dans une déclaration à la presse, que la filière des petits fruits rouges est un secteur réussi au Maroc qui dispose d’un avenir prometteur, faisant état d’une superficie de 7.200 ha, d’une production annuelle de 200.000 tonnes/an et d’un volume d’exportation annuel avoisinant les 100.000 tonnes (50% en congelés et 50% en frais) avec un chiffre d’affaires s’élevant à 3,5 milliards de dirhams par an, en plus d’un nombre important d’emplois permanents.  Sur le plan organisationnel, le ministre a évoqué la création récente d’une fédération interprofessionnelle marocaine des petits fruits rouges qui se charge de l’encadrement des professionnels du secteur, outre la présence d’investisseurs intéressés par l’industrie et la valorisation des produits de la filière.

Au niveau des exportations, M. Akhannouch a fait savoir que les marchés sont diversifiés avec l’Union européenne (UE) comme destination principale, en plus d’une ouverture sur les États-Unis, le Canada et le Japon.

En effet, selon les mêmes données, la destination principale des exportations marocains en petits fruits rouges reste l’UE avec 95% du volume exporté. L’Espagne représente 35% des exportations, suivi de la France (33%) et du Royaume-Uni (20%).

Grâce aux bons résultats de la production et la demande croissante des marchés européens pour la fraise au Maroc, la superficie de cette culture a augmenté pour atteindre environ 3.660 ha au cours de la campagne agricole 2016-2017, dont 80% sont localisés au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al hoceima (Loukkos).

Quant à la production des fraises, elle a atteint 153.000 tonnes au cours de la campagne 2016-2017, dont 125.000 tonnes au niveau du Loukkos.

Pour la framboise, la superficie globale s’est élevée à 1.700 ha (700 ha au niveau du Loukkos) au cours de la même campagne et a engendré une production d’environ 17.500 tonnes (7.500 au niveau du Loukkos) destinée essentiellement à l’exportation.

La culture des myrtilles a occupé, quant à elle, une superficie de 1.830 ha (730 ha) et a généré une production de près de 19.700 tonnes, dont 8.700 tonnes au niveau du Loukkos.  Organisé en partenariat avec les conseils provincial et municipal de Larache, la Chambre d’agriculture de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et les autorités locales, ce festival sera ponctué de concerts artistiques qui seront animés par des chanteurs et des groupes folkloriques régionaux et nationaux, d’une journée scientifique à Larache sous le thème “Production de plants et amélioration génétique de petits fruits rouges”, et d’une journée d’information à Moulay Bouselham au profit des agriculteurs sous le thème “organisation professionnelle et interprofession de la filière des petits fruits rouges”.

 

Ksar El Kébir: Inauguration et lancement de plusieurs projets socio-agricoles d’un investissement de plus de 29 MDH

En marge de ce festival, M. le ministre a procédé à Inauguration et lancement de plusieurs projets socio-agricoles à la commune de Ksar El Kébir (province de Larache), d’un investissement de plus de 29 millions de dirhams (MDH), en marge de la deuxième édition du Festival national des petits fruits rouges (22-25 mars).

Dans une déclaration à la presse, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Aziz Akhannouch, a souligné l’importance de ces grands projets “structurants et exemplaires” pour le développement de la province de Larache, en tant que carrefour agricole qui dispose d’un avenir prometteur aussi bien pour le développement que l’industrie du secteur.

M. Le ministre a également affirmé que d’autres projets seront réalisés dans l’avenir au niveau de la province, eu égard à l’importance de cette région agricole par excellence qui attire bon nombre d’investisseurs.

Il s’agit ainsi de l’inauguration de l’abattoir ovin-bovin après sa rénovation, d’une capacité de 20 têtes de bovins/heure et de 50 têtes d’ovins/heure, et ce pour un coût global s’élevant à 6,5 MDH.  Ce projet, qui porte sur une superficie de 2.500 m2 et dont les travaux se sont étalés sur 6 mois, permettra à la commune de Ksar El Kébir de disposer d’un abattoir bovin-ovin conformément aux normes sanitaires, ainsi que d’améliorer les conditions de production et d’hygiène, mais aussi de productivité et de commercialisation.

Une convention de remise de l’abattoir à la commune de Ksar El Kébir pour assurer sa gestion a été signée, à cet effet, par le directeur régional de l’Agriculture de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Alami Ouaddane, et le président du conseil communal, Mohamed Simo.
Accompagné notamment du gouverneur de la province de Larache, M. Mustapha Ennouhi, le ministre a également procédé à l’inauguration du marché de gros des fruits et légumes de Ksar El Kébir après son aménagement durant une période de 7 mois, et ce pour un coût global estimé à 6 MDH. Ce marché s’étale sur une superficie globale de 9.950 m2, dont 1.600 m2 couvertes.
M. Akhannouch a également donné le coup d’envoi des travaux de construction du Centre de qualification agricole sur un périmètre de 6 ha, dont la durée est estimée à 14 mois avec un investissement de l’ordre de 14,6 MDH.  Doté d’une capacité de 100 lits, ce centre permettra de former des ouvriers qualifiés dans les différentes cultures et la production animalière, ainsi que d’appuyer l’insertion sociale et professionnelle des fils des agriculteurs à travers la formation progressive.  Il a été aussi procédé à l’inauguration du club de l’Office régional de mise en valeur agricole (ORMVA) du Loukkos après sa rénovation durant une période de 12 mois répartie sur deux tranches, offrant ainsi un espace de loisirs pour le personnel et la population locale pour un investissement de 2 MDH. S’ajoute à cela la visite d’une station de surgélation des petits fruits rouges à Laouamra, située sur la route vers Larache.

Source: Agriculture

Festival National

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *