Catégories
Rechercher un article

Les 4 meilleurs légumes pour votre

Découvrez les 4 légumes considérés comme les meilleurs pour rester en bonne santé.

La tomate

La tomate

Riche en vitamines A, B3, B6, C, E, K, en cuivre, en manganèse et en potassium, la tomate fait partie des meilleurs légumes pour notre organisme et pour la santé.

Elle est également riche en lycopène, un antioxydant qui contribue à la prévention de certains cancers, notamment celui de la prostate.

D’autre part, une étude d’envergure menée chez des femmes a démontré que plus celles-ci consommaient de produits à base de tomates, plus elles réduisaient leurs risques de maladies cardiovasculaires.

Le brocoli

Le brocoli

Légume de la famille des crucifères, le brocoliconstitue une excellente source de vitamines C et K et une bonne source de vitamines A, B2, B5, B6, B9, E, de cuivre, de fer, de magnésium, de manganèse, de phosphore et de potassium.

Consommé plusieurs fois par semaine, le brocoli pourrait notamment être associé à un risque plus faible de cancer colorectal et de l’estomac, du poumon, de la prostate et de cancer du sein chez la femme pré-ménopausée. On a aussi constaté une augmentation des chances de survie à un cancer de la vessie.

Les épinards

Les épinards

Les épinards, mais également les autres légumes feuillus vert foncé renferment des vitamines B9, B6 et K, du bêta-carotène, des fibres, du magnésium, du phosphore, du potassium, du zinc, du calcium et du manganèse. Ils contiennent également du fer, mais en quantité moindre qu’on le pensait autrefois.

Leurs pigments, lutéine, chlorophylle et xanthine, possèdent des propriétés antioxydantes qui interviennent dans la lutte contre les radicaux libres. La lutéine et la zéaxanthine auraient également des effets bénéfiques sur la santé de l’oeil et pourraient aider à prévenir certains cancers, notamment ceux du sein et du poumon.

Les épinards contiennent aussi de la bétaïne, un composé azoté dont la consommation pourrait aider à traiter certaines maladies du foie, comme la stéatose hépatique (« foie gras ») et réduirait la concentration sanguine d’homocystéine, un acide aminé qui, présent en trop grande quantité dans le sang, constitue un facteur de risque de maladie cardiovasculaire.

L’oignon

L’oignon

L’oignon contribuerait à la santé cardiovasculairegrâce à ses composés sulfurés et d’autres substances antioxydantes. Ces composés pourraient aider à abaisser le cholestérol et la tension artérielle en plus de jouer un rôle dans leur activité antiplaquettaire.

Quelques études épidémiologiques font valoir l’existence d’un lien entre la consommation d’oignon et la diminution de l’incidence de différents types de cancers comme le cancer du côlon, du larynx, des ovaires, du cerveau, de l’œsophage, du pharynx et de l’estomac.

Lire aussi : La place du bio dans le monde

Lire aussi : Différence entre un fruit et un légume 

Source : passeportsante

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *