Catégories
Rechercher un article

Engrais des pastèques à « base

Engrais des pastèques à « base d’excréments humains » , une rumeur qui a été lancé à la region de chichaoua.

La Direction régionale de l’office national de la sécurité sanitaire et alimentaire (ONSSA), de la région de Marrakech, et la direction provinciale de l’agriculture ont publié un communiqué conjoint dans lequel, ils affirment que toutes les informations diffusés par des médias régionaux et nationaux à propos de l’utilisation d’excréments humains comme engrais pour la culture des pastèques, sont dénuées de tout fondement.

La ferme du débat se trouve dans le périmètre urbain de Chichaoua, et sa superficie ne dépasse pas 3 hectares  et n’est pas du tout spécialisée dans la culture des pastèques.

le communiqué conclut « Les services techniques du ministère de l’agriculture demeurent mobilisés constamment, pour faire le suivi des processus de production et le contrôle de la qualité des cultures produites dans la région »,.

La même source a souligné que une commission s’est rendue sur place et a procédé au prélèvement d’échantillons de la terre, de l’eau et des cultures qui ont été soumis à l’analyse dans le laboratoire de l’ONSSA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.